Rencontre avec le Dr Thierry LEBRUN par Chouette Vision Partie 3

Partie 2

Chouette Vision : À partir de quel âge faut-il commencer à s’en protéger ? Et cela va-t-il devenir indispensable d’en porter dans les années à venir ?

Docteur Lebrun : Je vais faire peur aux parents, je pense, mais il est important qu’ils sachent que l’œil de l’enfant est beaucoup plus fragile que le leur. En effet, l’œil n’est pas mûr et continue à se former jusqu’à l’âge adulte d’où la stabilisation de la vue aux alentours de la vingtaine d’années. Donc protéger les yeux dès la naissance le plus tôt sera le mieux afin de préserver le capital « lumière » de l’œil. Pour les années à venir, je pense que le phénomène sera comparable à celui des lunettes de soleil dans les années 90 et la prise de conscience des gens des dangers du soleil, je pense tant que le numérique sera autant présent dans notre quotidien nous n’aurons d’autres choix que de nous protéger de cette lumière nocive ne serait-ce que par principe de précaution.

CV : Comment nous protéger de cette lumière bleue nocive ?

DL : Il n’y a pas de recette miracle, mais peut-être un juste équilibre comme l’a préconisé mon éminent confrère le Pr Renard au journal La dépêche. Équipez-vous de lunette filtrante contre cette lumière nocive même si vous n’avez pas besoin de correction visuelle, des lunettes sans correction existent.

CV : Je vous remercie Docteur pour toutes vos explications. Avez-vous un dernier conseil à nous donner ?

DL : Mes deux derniers conseils sont surement ceux à retenir il est important de se protéger les yeux d’autant plus lorsque l’on est jeune (inférieur à 20 ans), il ne faut pas se dire qu’une fois passé cet âge il n’est plus nécessaire de se protéger, limiter les écrans à 30 minutes maxi avant 10 ans et les interdire avant 3 ans. Merci à vous.